La Tresse - Laetitia Colombani - Grasset

J'ai été très curieuse. Ce roman, je l'ai vu partout, tables de librairies, presses, blogs, chaînes... Et je me suis dis : "Allez ! On tente !" Comme j'ai bien fait !

Ce petit roman ne paie pas de mine, mais c'est une lecture ultra sympathique, très intéressante.
Parlons ensemble de La Tresse, de Laëtitia Colombani, paru en mai 2017, aux éditions Grasset.

Ce qu'en dit l'éditeur

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
  
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

--> Vous pouvez en lire un extrait juste ici.

Enfin, des clichés de littérature très bien menés

Et oui, le mot est lâché : clichés. Qui a dit que les clichés littéraires étaient forcément synonyme d'échec ? Oh non. Les clichés peuvent tout à fait servir un propos. Et dans ce roman, si les trois personnages principaux peuvent paraître légèrement clichés (oui, enfin, oui quand même), ils n'en restent pas moins bien construits et surtout moins bien menés. 

J'ai été particulièrement et agréablement surprise par ce roman : parce que si j'ai eu des doutes dans les premiers chapitres, la dextérité de l'autrice à ne pas tomber dans la simplicité trop marquée fait que ses personnages se détachent au fur et à mesure des réactions logiquement attendues compte tenu de leurs premières attitudes un poils cliché.

Un roman qui donne envie de liberté

Trois femmes, trois pays, deux motivations : liberté et indépendance. Ce roman a beau être court, il est extrêmement puissant. Avec une plume simple et efficace, l'autrice réussit à faire se soulever les coeurs et les élans d'énergie. A la fin de ma lecture, j'avais réellement envie de refaire le monde ! Quel moment ultra puissant !

Aussi, si je ne serais pas allée spontanément vers ce roman en temps normal, je ne regrette en rien de m'y être finalement intéressée grâce à Net Galley et aux conseils de Bulledop ! Dans le cas contraire, je serais passée à côté d'une excellente lecture d'été. 

Je ne vous ferai pas l'affront de souligner la métaphore évidente des cheveux tressés tous le long du livre, nos trois personnages étant les trois bruns d'une natte unique : la vie. Comment ? Je viens de le faire ? Oh ! Vous saurez me pardonner.

Je ne peux donc que vous recommander très fortement la lecture de cette ouvrage, simple, doux mais aussi frontal sur certains sujets, ouvert au monde et bienveillant !

Copyright © PikoBooks 2017