Les Royaumes de Feu (T01) - Tui Sutherland - Gallimard Jeunesse

Autant annoncer la couleur tout de suite : J’ADORE !
Voilà, maintenant que c’est dit, avançons dans la présentation.

Les royaumes de feu (T1. La Prophétie) tome d’une saga de littérature jeunesse, en cours de publication aux éditions Gallimard Jeunesse, et écrite par Tui T. Sutherland.

Pardon ? Cela vous dit quelque chose ? Oui, c’est normal. Il s’agit d’un des auteurs d’une des plus grandes sagas de jeunesse (de par sa taille et son lectorat !) : La Guerre des Clans.

Ce qu’en dit l’éditeur

« Une terrible guerre divise les royaumes du monde de Pyrrhia. Selon une mystérieuse prophétie, seuls cinq jeunes dragons nés lors de la Nuit-la-plus-Claire pourront mettre fin aux combats et apporter la paix. Mais les élus, Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny, rêvent de voler de leurs propres ailes plutôt que d’accomplir leur destin…

Une saga épique et flamboyante, par l’un des créateurs de «La Guerre des clans».

Un univers riche et fascinant, une intrigue captivante, une amitié indéfectible. Partagez l’aventure de cinq jeunes dragons aussi valeureux qu’attachants. De 9 à 14 ans »

Un premier tome envoûtant

L’ambiance fantasy et riche du roman est mise en place à peine le livre ouvert, grâce aux premières pages d’introduction. Une dizaine de pages et plusieurs illustrations sublimes des différentes « races » de dragons existant dans l’univers que l’on s’apprête à parcourir. De quoi plaire aux jeunes lecteurs, certainement !

Mais le texte tient la promesse de cette brillante séduction. Oui. On est plongé dans un monde sans humain, où les seuls protagonistes sont des dragons, vivant dans un monde à la hiérarchie très stricte. Quatre sœurs, quatre reines, quatre tyrans. Et la guerre est déclarée, à qui prendra le trône. A qui prendra le pouvoir.

Et nos cinq dragonnets, jeunes héros aux caractères et qualités bien différents, sont bousculés au milieu de cet univers belliqueux, dangereux et hostile. Ils doivent certes sauver le monde, mais il semblerait qu’ils doivent d’abord se sauver eux-mêmes. Le scénario, peut-être convenu pour des adultes, enchantera les plus jeunes et saura les surprendre. La richesse des environnements parcourus les fera sans aucun doute s’émerveiller.

un coup de poing aux clichés du genre

C’est, je l’avoue, un des arguments de vente que j’utilise le plus en magasin. Il me semble important de préciser que cette saga n’est pas genrée. No, Sir ! Yes, M’am !

Les personnages féminins sont tour à tour cruels, dangereux, braves, courageux, forts, d’un grand soutien, d’une grande persévérance. Les personnages masculins, quant à eux, expriment des doutes, des faiblesses, des peurs, des couardises.

Qu’il est bon de ne pas avoir de clichés sexués dans un roman destiné à la jeunesse !

en bref, un premier tome très prometteur

Je suis heureuse de voir revenir en librairie les petits lecteurs et lectrices à qui j’ai conseillé ce tome 1. Ils arrivent, avides de connaître la suite, des étoiles plein les yeux. Cela fait chaud au cœur, car cette saga d’une grande intelligence mérite le succès qu’elle rencontre.

Relativement bien traduit, le texte est simple, au style épuré, quoique quelques tournures de phrase assez malheureuses m’empêchent de le qualifier de « bien écrit ».

Non, ce n’est pas pour la qualité littéraire que l’on aime Les Royaumes de Feu. On aime ce roman pour la richesse de son univers, l’originalité de son approche, l’intelligence de ses personnages, le contre-pied qu’il donne aux attentes genrées de la catégorie à laquelle il appartient… Enfin, il y a bon nombre de raisons à le lire.

Comments est propulsé par CComment

Copyright © PikoBooks 2017