Interlude Jeunesse

George – Alex Gino – Ecole des Loisirs

george-smallVoici la surprise reçue à Noël de la part des éditions Ecole des Loisirs. Ce roman, dès que j’ai lu le pitch, je savais qu’il me plairait et que j’allais faire tout mon possible pour le lire là, maintenant, tout de suite.

S’il n’est pas parfait, s’il est peut-être un peu trop enfantin dans l’écriture et si quelques longueurs m’ont un peu fatiguée, il est cependant tellement important à mes yeux que tout cela sera passé (presque) sous silence.

Parlons ensemble de George, d’Alex Gino, bientôt publié aux éditions Ecole des Loisirs (en février 2017, information à confirmer). J’ai reçu ce livre en service presse et l’ai déjà chroniqué brièvement dans ma dernière update lecture sur la chaîne.

Ce qu’en dit l’éditeur

« Beaucoup de gens aiment George. Maman est très fière de son petit garçon, elle pense qu’il deviendra « un jeune homme très bien ». Scott aime beaucoup son « frérot ». Et Kelly le tient pour son « meilleur ami ». Mais George sait que les gens ne voient pas qui elle est vraiment. Car George en a la certitude, elle est une fille.

Alors quand sa maîtresse propose de jouer une pièce de théâtre à l’école, George veut plus que tout interpréter le personnage de Charlotte. Elle sera parfaite, et les gens comprendront enfin qui elle est.

Comment leur faire comprendre que c’est le rôle de sa vie ? »

Une publication engagée qui a vraiment le mérite d’exister

Enfin, un roman qui s’adresse aux jeunes (les vrais, les primaires) et qui concerne la question de l’orientation genrée, de l’identification biologique/psychologique, bref, la thématique des personnes transgenre.

Ce roman le fait avec douceur, intelligence et délicatesse.

George est une jeune fille touchante, qui doit faire face, comme tous les enfants cela dit, à la maladresse de son entourage (qui évoluera énormément) et aux idées/carcans/clichés de genre bien ancrés dans la société qui l’entoure.

Car George est transgenre. Elle le sait, elle le désire de tout son être. Mais George n’a que dix ans et doit encore trouver la force d’en parler à sa mère. Elle doit trouver le courage d’aller à l’encontre des règles et de jouer Charlotte (le personnage féminin de la pièce de théâtre de sa classe) et ce même si on lui a interdit, car « c’est un rôle de fille ».

Quelques longueurs dans le scénario

Oui, c’est peut-être le seul point que je peux reprocher à ce roman. Je me suis quelque peu ennuyée à mi-parcours. Mais sans doute parce que je suis une adulte, qui est capable de voir où tout cela va me mener. Les jeunes lecteurs ne se laisseront peut-être pas ralentir.

Une héroïne qui réussi un tour de force

En début d’ouvrage, George est terrorisée, lit ses magazines féminins en cachette, subit la pression de la société, est horrifiée par son corps. En fin d’ouvrage, elle porte un nouveau prénom, sa mère et son frère aîné ont également parcouru une longue distance de tolérance et d’accompagnement, et Mélissa s’épanouie.

Voilà pour moi un bel exemple d’évolution et de mouvement.


J’espère que ce roman trouvera son public et surtout qu’il sera mis à la disposition des lecteurs timides ou mêmes des camarades curieux.

J’invite les parents à lire ce roman, les enfants également, afin d’accueillir au mieux celui ou celle qui sera votre George (qu’il/elle soit dans votre famille ou votre cercle proche, ou simplement dans votre école/travail/boulot). Oui, c’est important, car ce sont les petits gestes du quotidien qui font le bien-être ou le sentiment d’exclusion.

Bravo à l’école des loisirs pour cette publication.


Je profite d’avoir votre attention sur le sujet pour vous présenter le blog BiblioQueer, qui effectue un travail gigantesque de chroniques constructives des ouvrages (fiction ou non) traitant du sujet. Ce blog est passionnant et bien mené, de quoi vous donner de belles envies de lecture.


Et vous, qu’en pensez-vous ?
Au plaisir de vous lire,
Pikobooks

Publicités

11 réflexions au sujet de « George – Alex Gino – Ecole des Loisirs »

    1. Tout ce qui peut ouvrir aux autres et faire sortir les enfants des idées reçues est bon à prendre 😉

      Je ne l’ai pas précisé dans ma chronique mais Alex Gino est elle aussi transgenre et du coup, ce roman est particulièrement bien équilibrée. La force du témoignage aussi.

      J'aime

  1. J’ai vraiment très envie de l’acheter pour la bibliothèque et de le mettre en avant. Je le lirai bien entendu avant de le faire mais je pense que rien que pour que le sujet soit plus abordé c’est mon devoir de bibliothécaire militante de proposer le plus possibles des lectures de ce genre.

    Aimé par 2 people

    1. Hehe ! Je te reconnais bien là ! Effectivement, je pense que c’est important que ce livre soit proposé à l’emprunt. Surtout que les jeunes peuvent emprunter généralement plus librement que de faire des achats en librairie. Les parents surveillent peut-être moins ? Qu’en penses-tu ?

      Aimé par 1 personne

      1. Ça dépend des parents mais effectivement on a certains enfants qui viennent emprunter seuls et des parents qui osent plus certaines lectures car au moins ils n’ont pas à les acheter. Par contre on fait beaucoup moins de conseils qu’en librairie donc il est plus difficile de vraiment mettre en avant certains ouvrages, surtout chez les adolescents qui demandent peu de conseils et délaissent les médiathèques.

        J'aime

  2. J’ai beaucoup entendu parler de ce livre quand il est sorti en VO et il me faisait déjà très envie. Après avoir lu ta chronique, c’est toujours un roman que j’aimerais découvrir, d’autant plus que L’école des loisirs était ma maison d’édition préférée en grandissant.
    Je suis ravie que cette histoire t’ait plu en tout cas !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s