Interlude Jeunesse

Histoire d’un chien mapuche – Luis Sepulveda – éditions Métailié

Il est très court, ce roman jeunesse. A peine 98 pages. Mais est-ce la longueur d’un roman qui assure sa qualité ? Oh que non. Et en voilà un bel exemple.

Comme tous les contes pour enfants qu’il a déjà écrits, Luis Sepulveda nous offre une histoire touchante, douce amère, qui met du baume au cœur l’espace d’une petite heure.


Parlons ensemble du dernier traduit : Histoire d’un chien mapuche, de Luis Sepulveda, illustré par Joëlle Jolivet, paru le 03 octobre 2016 aux éditions Métailié.

histoire-dun-chien-mapuche-hd-def-300x460

Avant toute chose, voici les contes pour enfants de M. Sepulveda qu’il ne faut surtout pas louper :

  • Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler (coup de coeur),
  • Histoire du chat et de la souris qui devinrent amis,
  • Histoire d’un escargot qui découvrit l’importance de la lenteur (que je n’ai toujours pas lu, mais qui me semble être de la même trempe).

A lire par les enfants à partir de 8 ans, mais aussi par les adultes sans restriction.

Ce qu’en dit l’éditeur

« Le chien, prisonnier, affamé, guide la bande d’hommes lancée à la poursuite d’un Indien blessé dans la forêt d’Araucanie. Il sait sentir la peur et la colère dans l’odeur de ces hommes décidés à tuer. Mais il a aussi retrouvé dans la piste du fugitif l’odeur d’Aukamañ, son frère-homme, le compagnon auprès duquel il a grandi dans le village mapuche où l’a déposé le jaguar qui lui a sauvé la vie.
Dans la forêt, il retrouve les odeurs de tout ce qu’il a perdu, le bois sec, le miel, le lait qu’il a partagé avec le petit garçon, la laine que cardait le vieux chef qui racontait si bien les histoires et lui a donné son nom : Afmau, Loyal.
Le chien a vieilli mais il n’a pas oublié ce que lui ont appris les Indiens Mapuches : le respect de la nature et de toutes ses créatures. Il va tenter de sauver son frère-homme, de lui prouver sa fidélité, sa loyauté aux liens d’amitié que le temps ne peut défaire.
Avec son incomparable talent de conteur, Luis Sepúlveda célèbre la fidélité à l’amitié et le monde des Mapuches et leurs liens avec la nature.« 

La vie sans filtre racontée avec délicatesse

Que cela soit les coups que prend le chien, le pillage d’un village, l’abandon d’une tribu ou la souffrance de la faim, l’auteur nous peint avec délicatesse les péripéties (présentes et passées) d’un chien qui, dans sa touchante innocence, nous raconte l’histoire d’une nation : les Mapuches, indiens d’Araucanie (une région centrale du Chili).

Pour rappel, les Mapuches (estimésv à 4% de la population chilienne) revendiquent encore aujourd’hui certaines des terres réquisitionnées par les Espagnols. Si, comme moi, vous êtes curieux : wikipedia vous donnera plein d’infos.

La sensibilité de l’animal

A travers la grandeur du chien, Sepulveda met en lumière de grandes qualités humaines : loyauté, amour, partage, amitié, respect. Comme j’ai été émue par les souvenirs d’Afmau. Comme je voulais qu’il se jette dans les pieds d’Aukaman.

Un chien, une tribu : un message

Et comme toujours, Sepulveda sublime la nature, les rivières, la forêt, l’animalité, l’esprit sain de l’animal sauvage (comme du domestiqué). Mais cette fois-ci, son message n’est pas porté que par un animal, mais par toute une culture et toute une langue. Quand l’humain est à la hauteur de l’animal dans le respect de la nature et de la terre.

En bref, ce conte philosophique simple, modeste et efficace est une bouchée d’air frais, un chant d’oiseau à travers la pluie. Les illustrations encrées de Joëlle Jolivet participent avec brio à l’ambiance du roman. Imposantes, elles subliment le texte sans l’étouffer. Bravo.

A lire absolument, par les petits et les grands.


Et vous, qu’en pensez-vous ?
Au plaisir de vous lire,
Pikobooks.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s