Halte en prose·Rentrée littéraire 2016

Repose-toi sur moi – Serge Joncour – Flammarion

couv70550638

Toujours dans mes lectures de la rentrée littéraire, je vous présente une romance. Oui, vous avez bien lu. Une romance. Ce n’est effectivement pas ma tasse de thé, ni mon genre littéraire préféré, mais cet ouvrage vaut vraiment la peine. C’est, encore une fois, une belle surprise de cette rentrée.

Parlons ensemble de Repose-toi sur moi, écrit par Serge Joncour, publié aux éditions Flammarion le 17 août 2016 (427 pages).

  • Ce qu’en dit l’éditeur

« Aurore est une styliste reconnue et Ludovic un agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils n’ont rien en commun si ce n’est un curieux problème : des corbeaux ont élu domicile dans la cour de leur immeuble parisien. Elle en a une peur bleue, alors que son inflammable voisin saurait, lui, comment s’en débarrasser. Pour cette jeune femme, qui tout à la fois l’intimide et le rebute, il va les tuer. Ce premier pas les conduira sur un chemin périlleux qui, de la complicité à l’égarement amoureux, les éloignera peu à peu de leur raisonnable quotidien.

Dans ce grand roman de l’amour et du désordre, Serge Joncour porte loin son regard : en faisant entrer en collision le monde contemporain et l’univers intime, il met en scène nos aspirations contraires, la ville et la campagne, la solidarité et l’égoïsme, dans un contexte de dérèglement général de la société où, finalement, aimer semble être la dernière façon de résister.« 

  • Un roman homéopathique : de la tendresse, des détails, du plaisir

Oui, cette lecture m’a fait beaucoup de bien. J’y ai trouvé beaucoup de douceur. La prose est fluide, simple, humaine : toute en justesse.

C’est difficile de décrire pourquoi j’ai été autant « charmée » par cet ouvrage, moi qui n’aime pas réellement les gros livres, que je trouve souvent longs (soit dans la mise en place de l’intrigue, soit dans le déroulement-même). Mais là, cette apesanteur romantique, ce délicieux rendez-vous avec l’intime de deux personnages touchants… c’était un vrai bonheur.

  • Des personnages « vrais », qui nous ressemblent et nous font du bien

Oui, j’ai eu le même engouement à lire l’épopée romanesque d’Aurore et Ludovic que lorsque j’avais 18 ans et que je plongeai dans les aventures de Franck et Camille dans Ensemble, c’est tout, d’Anna Gavalda. Oui… Pour certains la comparaison sera peut-être déplacée, mais c’est pour moi le même plaisir. Rencontrer des personnages vrais : avec des blessures, des faiblesses, mais avec cette douceur de vivre, cette capacité à apprécier des petits instants insignifiants comme de vrais bonheurs instantanés. Bref, des personnages qui me font sourire, soupirer, aimer, rêver.

Un vrai bonheur, je vous dis. D’une simplicité réconfortante.

« Parfois, à de petits carrefours inattendus de la vie, on découvre que depuis un bon bout de temps déjà on avance sur un fil, depuis des années on est parti sur sa lancée, sans l’assurance qu’il y ait vraiment quelque chose de solide en dessous, ni quelqu’un, pas uniquement du vide, et alors on réalise qu’on en fait plus pour les autres qu’ils n’en font pour nous, que ce sont eux qui attendent tout de nous, dans ce domaine les enfants sont voraces, avides, toujours en demande et sans la moindre reconnaissance, les enfants après tout c’est normal de les porter, mais elle pensa aussi à tous les autres, tous ceux face auxquels elle ne devait jamais montrer ses failles, parce qu’ils s’y seraient engouffrés, ils ne lui auraient pas fait de cadeaux. Ils sont rares ceux qui donnent vraiment, ceux qui écoutent vraiment « 

  • En bref, un superbe roman d’amour

Oui. Voilà. On y est. Ce livre est superbe. Et j’ai adoré. Difficile d’en dire plus, car je suis encore en pleine digestion. C’est une lecture douceur, qui ne remue en rien les intestins mais qui réchauffe le coeur. Une lecture qui vous veut du bien, une petite pause récréative et curative. Une douceur à lire au chaud.


Et vous, qu’en pensez-vous ?
Au plaisir de vous lire,
Pikobooks.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Repose-toi sur moi – Serge Joncour – Flammarion »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s