Pause Young Adult·Vie de libraire (VDL)

Harry Potter and the cursed child – JK Rowling, Jack Thorne et John Tiffany – Little Brown and Company

Oui… Oui… Oui…
Dévoré en une nuit, ce livre trône royalement sur mes étagères.

Je ne vous en dirais pas trop, car je compte bien ne pas vous gâcher le plaisir de votre lecture, qu’elle soit en anglais ou bien en français à partir du 14 octobre 2016. Mais personnellement, à l’aise avec l’anglais, je me suis précipitée dessus dès son apparition dans les librairies.

Et quel bonheur ! On retourne à Poudlard, les enfants. C’est parti.

ON RETOURNE A POUDLARD.

Juste au cas où vous ne l’auriez pas compris la première fois.

Et oui, c’est sûr, je ne suis pas nécessairement impartiale quant à ce livre, mais… Mais rien : c’est que du bonheur. Et puis c’est tout.

  • Ce qu’en dit l’éditeur 

« Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants.

Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.

Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.« 

harry-potter-and-the-cursed-child-artwork

  • Une pièce de théâtre ? Et alors ?

Vraiment, ne vous laissez pas rebuter par la fameuse phrase « ah mais non, j’aime pas lire le théâtre ». Au bout de 20 pages, je ne savais même plus que je lisais une pièce. J’étais happée. Totalement envoûtée. Plus aucune retenue, je dévorai les pages, les dialogues, les personnages…

Non, ce n’est pas une pièce de théâtre, c’est une histoire… C’est un livre qui raconte une très belle histoire.

  • La magie plus intacte que jamais

Alors… Comment introduire de la magie dans une pièce de théâtre sans alourdir le livre de didascalies impraticables ? Et bien comme cela. Je n’ai en aucun cas été bloquée par mon imagination, tout était si fluide et si « naturel » pour que mon esprit remplisse les vides laissés par un narrateur absent. Les didascalies sont immersives mais suffisamment discrètes pour ne pas étouffer l’intrigue, entièrement portée par des dialogues époustouflants de vie et de dynamisme.

Et cette magie de mon enfance commence dès la première scène : réécriture de l’épilogue du tome sept paru il y a presque dix. Quel bonheur ! On est dans le bain dès les premières pages.

Et le scénario prend le dessus, à travers de nombreux décors, de nombreux lieux… Des situations folles, dangereuses, rocambolesques.

  • De jeunes personnages absolument incroyables

La folie de cet ouvrage vient de ses jeunes personnages… Albus, Scorpius, Rose… Quels amours ! On aimerait les voir évoluer dans d’innombrables romans. J’ai été comblée.

Je ne peux vous en dire plus, si ce n’est que vous les aimerez…

  • Les jeunes de notre enfance désormais adultes responsables

Et oui, on retrouve notre premier trio favori… adultes, parents, travailleurs. J’émets ici quelques réserves, je pense que je m’attacherai plus à ces Harry, Ron et Hermione adultes à travers la version française. J’ai besoin d’une seconde opinion car j’avoue avoir été quelque peu agacée par certaines des attitudes des adultes (notamment Harry). Mais je ne vous l’explique pas… ça serait encore une fois vous gâcher votre lecture.

  • Une merveille à voir sur scène

Je n’ai qu’une chose à dire : quelle magie, quel bonheur cela serait de pouvoir assister à une représentation de cette pièce…
Certes, nul doute que ce livre sera (oui, mais non, c’est sûr ! C’est même obligé !) adapté au cinéma, il n’empêche que le travail des décors, de la lumières, des costumes, sur les images qui ont pu surgir sur la toile a l’air tellement phénoménal !

En attendant le très espéré film adapté, j’espère qu’une version filmée de la pièce sera bientôt disponible sur DVD.

  • Pour les timides qui voudraient se lancer dans une lecture VO

N’hésitez pas, la lecture en anglais sera plus facile que les romans précédents, tout simplement car, sur une base de dialogue, il est facile de se plonger dans l’intrigue. Peut-être que quelques expressions vous échapperont, mais le sens sera là, le plaisir aussi.

N’ayez peur ni de la forme théâtrale ni de la langue, car les deux sont maîtrisés. Je ne m’attendais vraiment pas à un tel plaisir de lecture avec une pièce de théâtre, sans même tenir compte du scénario aux rebondissements constants.

J’attendrai la version française le 14 octobre 2016 pour faire une deuxième chronique un peu plus poussée, pour vous éviter tous les spoils, mais vraiment… Ce livre se lit tout seul, c’est une petite merveille et un splendide appendice à la saga de ma vie.

Soit dit en passant, si vous saviez comme je suis heureuse de pouvoir organiser une nocturne spéciale Harry Potter dans la librairie où je travaille pour célébrer cette future sortie ! Il y a presque dix ans, je faisais 3 heures de queue en Angleterre pour obtenir ma version hardcover de Harry Potter and the Deathly Hallows et là, je suis libraire et je vais accueillir les lecteurs, organiser une soirée pour célébrer le plus célèbre des sorciers… Je suis joie. Je suis bonheur.

favim-com-bz-charter-harry-potter-hogwarts-hogwarts-crest-hogwarts-letter-103364


Et vous, qu’en pensez-vous ?
Au plaisir de vous lire,
Pikobooks.


Publicités

11 réflexions au sujet de « Harry Potter and the cursed child – JK Rowling, Jack Thorne et John Tiffany – Little Brown and Company »

  1. Super commentaire ! Mes peurs concernant la fameuse « pièce de théâtre » se sont envolées au fur et à mesure que je lisais ton article 😀 Pour ma part j’attendrais la version française mais je ne manquerais pas la sortie.

    Aimé par 1 personne

  2. Si tu savais comme j’ai hâte hâte hâte de la sortie française ! Je sens que je vais pleurer… déjà quand je vais l’avoir dans mes mains j’aurais les larmes aux yeux, ça va être bien trop d’émotion ! J’ai bientôt fini de relire Le prisonnier d’Azkaban, c’était tellement bien ❤

    Je ne te vois plus de passage sur le blog, j'espère que tout va bien !
    Des bisous 🙂

    J'aime

    1. J’ai eu un petit passage à vide, le boulot m’a complètement étouffée et j’avais besoin de marcher… hors de mon écran. Mais ça va mieux. Je reviens en force dès demain 😉

      Si tu savais, quand je suis arrivée le matin de la réception des ouvrages, une collègue m’a averti : « ils sont arrivés » et j’ai sautillé pendant 20 minutes : tous les collègues savaient pourquoi. Le patron m’a alors défiée de lui faire un résumé pour le lendemain : challenge relevé ! On aurait dit une gosse à Noël… ❤ ❤

      J'aime

  3. Ah génial ! J’avais un peu peur du fait que ce soit une pièce de théâtre, mais finalement après avoir lu ta chronique, on ne peut que foncer !! Il n’y a plus qu’a choisir la version: Française si je sais attendre mais ce serait aussi l’occasion de se lancer dans la vo ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Dans ta liseuse ? Ho la coquine… je croyais que HP n’existait pas en numérique ?

      Tu seras peut-etre déçue par les adultes, je te dis, je réserve encore mon jugement mais j’ai tiqué une ou deux fois.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s