Interlude Jeunesse·Pause dessinée

L’Homme-Montagne – Séverine Gauthier et Amélie Fléchais – Delcourt

Voici mon dernier coup de cœur absolu en bande dessinée jeunesse ! Quelle petite merveille que cet album !

homme-montagne

Parlons ensemble de l’Homme-Montagne, de Séverine Gauthier et Amélie Fléchais, paru aux éditions Delcourt, collection Jeunesse, en mars 2015.

Alors oui, c’était il y a tout de même un an, mais c’est par le biais de mes collègues de bande dessinée (qui la gardent amoureusement sur une table, bien en valeur) que je suis tombée nez-à-nez avec ce bijou.

  • Ce qu’en dit l’éditeur

« Grand-père ne peut plus voyager. Les montagnes qui ont poussé sur son dos tout au long de sa vie sont devenues trop lourdes. L’heure est venue pour lui de penser à son dernier voyage, mais c’est un voyage qu’il doit faire seul. L’enfant lui fait alors promettre de ne pas partir tout de suite. Il va aller chercher pour lui le vent le plus puissant qui soit, celui qui peut soulever les montagnes.« 

Delcourt nous propose de découvrir les premières planches, je vous les ai réuni ici.

  • Une bande dessinée comme un conte murmuré

Au-delà des illustrations tout simplement sublimes et douces, on ne peut s’empêcher de remarquer la douceur même du découpage narratif. Ces longues cases, très linéaires, comme un doux rythme, comme un voyage tranquille.

Tout est très symbolique et évasif, on comprend ou voit ce que l’on projette.

Certains y verront le passage de l’enfance à l’âge adulte, d’autre y verront un deuil et la découverte de la mort, d’autres encore la prise d’indépendance ou l’ouverture au monde. Alors c’est vrai qu’il est unanimement admis qu’il s’agit plus du voyage de deuil que d’une ouverture au monde, mais c’est ainsi que j’ai vécu cette lecture, comme une ouverture des possibles en terme d’interprétation. Et comme une énorme claque graphique !

  • Un album jeunesse onirique et malicieux

On y rencontre des personnages magiques, des créatures spirituelles toutes sages à leur manière, qui, à force de symboles et de petites morales, explique à notre petit héros que chaque chose à une fin, que chacun de nous demeure tout en étant loin.

On y rencontre un arbre-chat, imperturbable, stable et statique qui explique avant qu’on puisse le comprendre, l’importance des racines que chacun porte en soi ; trois cailloux qui ne remonteront pas la pente, la descente étant si amusante ; le vent – créature majestueuse et toute puissante, qui emporte les êtres et rapportent les souvenirs (entre autres).

Certaines planches m’ont particulièrement touchée, émue. En voici quelques-unes.

  • En bref, une lecture incontournable – une pause pastel poétique

Vous avez compris l’idée : une bande dessinée somptueuse, philosophique et onirique, un voyage initiatique qu’il ne faut surtout pas louper.


Et vous, qu’en pensez-vous ?
Au plaisir de vous lire,
Pikobooks.

Montagne6

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’Homme-Montagne – Séverine Gauthier et Amélie Fléchais – Delcourt »

  1. C’est drôle car il est sorti il y a un an mais il n’y a qu’en ce moment que j’en entend parler.
    C’est un album que je compte m’acheter prochainement, il a l’air magnifique, doux et très émouvant. J’adore les couleurs ! Je suis sûre que cet album me plaira 🙂

    J'aime

    1. Oui, c’est vrai qu’on le voit un peu partout en ce moment. Personnellement, il est apparu sur la table Bandes dessinées jeunesse de notre rayon, je pense qu’il a du être massivement retravaillé par les représentants commerciaux, ce qui est une bonne nouvelle, car cette bande dessinée mérite vraiment d’être lue et vue par tous ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s