Interlude Jeunesse·Pause Young Adult

Sauveur & Fils, Saison 1 – Marie-Aude Murail – Ecole des Loisirs

Je vous en parlais ici, après avoir eu une superbe surprise de la part des éditions Ecole des Loisirs. Et je l’ai dévoré !

Sauveur & Fils, saison 1, par Marie-Aude Murail, aux éditions Ecole des Loisirs dans la collection Medium, le 13 avril 2016.

9782211228336

Je n’avais encore jamais lu de Marie-Aude Murail, bien que ses ouvrages soient sacrés par la plupart des parents avec qui je discute. Et je comprends pourquoi. Cette lecture a été un réel plaisir, du début à la fin, sans coupure, sans fausse note… Les thèmes abordés sur durs, même pour des adultes, mais le traitement est si dosé, si malin que mon sourire n’est jamais parti.

Quelle claque !

  • ce qu’en dit l’éditeur ?

« Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme…
Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien.
Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ? »

Recommandé par l’éditeur pour des 12-16 ans.

  • Un roman intelligent et percutant

L’intrigue est si simple qu’elle permet de se projeter immédiatement. Une quinzaine de personnages, adultes ou enfants, tous tellement bien identifiés, qui se déplacent dans trois/quatre lieux (le cabinet, la maison de Lazare et Sauveur, l’école primaire, la maison de Paul, la rue). Voilà. Rien de plus compliqué mais tout est si juste que cela suffit à en faire un monde entier.

  • Des sujets abordés de façon pertinente et juste

Un très joli jeu se forme dès le début du roman. Sauveur, notre adulte psychologue, reçoit de jeunes adolescents en besoin dans son cabinet, attenant à un couloir de sa cuisine. Lazare, notre jeune garçon de CE2 s’approche comme un oisillon, entrouvre l’arrière-porte et laisse glisser une oreille. Ce qui se dit dans ce cabinet est alors entendu deux fois : par le soignant et par un petit garçon curieux et intrigué.

Nous suivons donc l’évolution des « jeunes patients », celle de l’adulte qui les reçoit et celle de l’enfant qui les entend.

Ce jeu du double interlocuteur se répercute sur notre lecture adulte. Nous recevons un ouvrage puissant qui est pourtant destiné à un jeune public (bon, pas des CE2, mais tout de même des 6e). Et donc, dans ma lecture active, dès qu’un thème important (voire grave) faisait surface, je n’ai pas pu m’empêcher de me sentir vieille. Si vieille qu’en me disant pour la première fois « wouaw, ça risque d’être dur à lire pour des jeunes, c’est puissant quand même comme sujets », il m’a fallu quelques minutes pour comprendre que non, c’est tout simplement moi adulte qui me projette enfant. Mais les jeunes lecteurs sont plus malins que ça, ils savent prendre du recul et, de la part de Marie-Aude Murail, écrire de façon si juste et si pertinente, c’est leur rendre justice.

  • Le portrait d’une génération « cognitive »

Ces adolescents savent. Discutent. Ont accès à l’information. Tout est distillé : internet, les forums, les discussions d’école qui retransmettent les discussions familiales, les idées qui voyagent… Comment diriger toutes ces informations, comment les assimiler ?

La force de ce roman, c’est surtout ça. Ne pas prendre les enfants et les adolescents pour des ignorants. La scarification, si Lazare ne comprend pas ce que c’est, il attend simplement que son père soit occupé et hop, une petite recherche informatique et tout est éclairé.

Et soyons honnête, ces sujets là ne sont pas nés d’hier. Il y a 20 ans, rien de tout cela ne nous était étranger. Les coupures sur les bras, les crises d’angoisse, les jeux du docteur, les phobies scolaires… On en voyait. Mais pour le comprendre, pour vivre avec, c’était une autre histoire.

  • Une écriture humaine, sensible et tendre

On parlait de distillation. C’est tout à fait de ça qu’il s’agit. Les attentats de janvier 2015, la transsexualité, les familles homoparentales, le racisme, la violence parentale, la manipulation et tous les autres thèmes déjà abordés ici… Ils glissent sur nous comme de l’eau.

Car ce qui ressort avant tout de ce roman, ce n’est pas la violence des sujets traités, mais la quiétude, la douceur de vivre, la joie d’être. L’humour est distillé avec finesse et délicatesse ; que cela soit à travers les yeux de deux enfants inséparables, ceux d’un adolescent perturbé et grincheux, d’une vieille institutrice légèrement dépassée ou d’une mère fraîchement divorcée qui vit son quotidien « bon gré mal gré ».

Quel bonheur que ce kaléidoscope humain ! Quelle bouffée d’air frais ! Quelle joie !

  • En bref, une lecture indispensable qui fait du bien

Je pourrais continuer encore et encore sur ce roman sublime tant je suis enthousiaste à l’idée de le faire partager.

Voici un livre qui restera, je l’espère, longtemps sur la table coup de cœur de notre rayon jeunesse.

Lisez-le. Faites-le lire. Cela en vaut vraiment la peine.

Et comme l’a si gentiment inscrit l’auteure elle-même en me dédicaçant son ouvrage :

« Personne ne peut sauver personne. Mais on peut tous aider ».


Et vous, qu’en pensez-vous ?
Au plaisir de vous lire,
Pikobooks.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Sauveur & Fils, Saison 1 – Marie-Aude Murail – Ecole des Loisirs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s