Auprès de moi toujours - Kazuo Ishiguro - Folio

Ce roman me faisait peur. Récit d'anticipation écrit par le prix Nobel de littérature 2017, il s'est imposé à moi par goût du risque : "allez ma grande, essaie, on ne sait jamais". Conclusion : toujours suivre son instinct ! Quelle merveille !

Je suis d'ailleurs très heureuse d'avoir choisi Auprès de moi toujours en premier, car désormais j'ai envie de lire toute la bibliographie de Kazuo Ishiguro. Toute ! Son écriture m'a tout de suite séduite : claire, simple mais profondément réfléchie. Comme si chaque mot était à sa place par évidence et par nécessité.

Parlons ensemble de ce récit d'anticipation fabuleux : Auprès de moi toujours, de Kazuo Ishiguro, publié pour la première fois en français en 2006 aux éditions des Deux Terres, puis en Folio chez Gallimard pour mon exemplaire en février 2015, traduit de l'anglais (oui, de l'anglais) par Anne Rabinovitch.

Ce qu'en dit l'éditeur

Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l'idée qu'ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là? Bien des années plus tard, Kath s'autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Avec Ruth et Tommy, elle prend peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n'a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d'adultes. 
Kazuo Ishiguro traite de sujets qui nous touchent de près aujourd'hui : la perte de l'innocence, l'importance de la mémoire, ce qu'une personne est prête à donner, la valeur qu'elle accorde à autrui, la marque qu'elle pourra laisser. 
Ce roman vertigineux, porté par la grâce, raconte une histoire d'humanité, de conscience et d'amour dans l'Angleterre contemporaine. Ce chef-d'œuvre d'anticipation est appelé à devenir le classique de nos vies fragiles.

Une narration immersive qui distille les détails

Nous sommes plongé.e.s dans les réminiscences de Kath, depuis sa toute petite enfance jusqu'à son état adulte. Elle se souvient, parle de sa vie et de ses proches (les autres protagonistes du récit) par bribes, raccourcis, détours et répétitions. Chaque petit souvenir invite une nouvelle histoire, replacée de façon aléatoire dans la chronologique classique du récit : une personne qui se remémore au fil de ses pensées.

Cela permet à l'univers anticipatif de l'ouvrage d'être présenté subtilement, par bribes également. On devine, on suggère, on s'imagine beaucoup : des indices disséminés çà-et-là nous aiguillent ou au contraire nous prennent en traitres. Cette expérience de lecture (naïve : plongez-y sans rien en savoir) est une façon merveilleuse d'appréhender le génie de la construction du roman.

Quand l'Altruisme devient une dystopie

Je ne peux rien vous dire de précis, si je ne veux pas vous gâcher votre lecture. Je dirais donc simplement ceci : ce récit est une illustration parfaite de la puissance de la manipulation, de l'emprise d'une société sur les consciences et les décisions d'une vie. Quand on appartient à un système bien rodé et que les informations sont cloîtrées, comment appréhender sa vie ? Quels choix faire ? où commence la conscience et où s'arrête la liberté ?

L'humain au coeur du récit

Ok, c'est un récit d'anticipation. Mais ce roman est surtout une magnifique histoire d'amitié. Ils ont grandis ensembles, évolués ensembles, se sont disputés, aimés, craints, jalousés... et vingt ans plus tard, ils sont encore en train d'en discuter. Ce récit nous propose de merveilleuses interactions entre des êtres humains profonds et multicolores. Si vous avez aimé la saga de l'Amie prodigieuse d'Elena Ferrante, nul doute que vous retrouverez des motifs intéressants dans ce roman.

Je vous recommande de tout coeur ce merveilleux roman que j'ai dévoré vitesse grand V.

J'avais peur du gros mot "prix nobel de littérature" : je me disais bêtement que cet auteur ne serait pas accessible, que j'aurai du mal à comprendre ses intentions et sa littérature. Comme ce raisonnement était faux. Il faut toujours essayer, on n'est jamais à l'abri d'une splendide surprise !

Ce roman rejoint sa place dans le panthéon de mes lectures. Je l'ai vraiment adoré, dévoré et apprécié. J'ai ressenti mille émotions en le lisant et je suis très reconnaissante d'avoir osé écouter la petite voix qui me disait "essaie, tu ne risques que d'aimer".

Maintenant que ça, c'est fait, j'attends le bon moment pour regarder le film qui est en tiré.

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Au plaisir de vous lire,
Pikobooks.

Commentaires   

Ceinwynn
# Ceinwynn 09-11-2017 13:23
Comme toi, le label "prix nobel de littérature" me fait un peu peur. Mais j'ai envie de découvrir cet auteur, ce roman est sur ma wishlist. Ta chronique me fait très envie, car c'est exactement le genre de roman que j'apprécie.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Pikobooks
# Pikobooks 14-11-2017 17:43
Oh je suis bien contente qu'il soit dans ta wishlist ! Tu verras, c'est un roman à la fois très complexe mais extrêmement abordable. Aucune peur à avoir ;)
Mais peut-être quelques mouchoirs à portée de main ;).

Merci pour ton passage par ici !
Répondre | Répondre en citant | Citer

Copyright © PikoBooks 2017